~*¤*~ Ma Vie Nature ~*¤*~

Réapprenons à écouter Mère Nature et les bienfaits qu'elle nous offre !

vendredi 22 septembre 2006

Quelques Recettes à base d'Ail

L'ail est souvent un ingrédient mal perçu, et pour cause, beaucoup de gens n'apprécient pas son goût et son odeur. Pourtant, il peut avoir bien des utilités, et surtout en phytothérapie. Le tout étant de savoir l'utiliser. Cet article est un petit complément de la fiche ouverte dans la section "Pierres et Plantes", consultable ici

Je me permets simplement de renoter ici quelques contre indications utiles :
Attention ! L'ail est déconseillé aux personnes souffrant de maux d'estomac, ainsi qu'aux personnes souffrant de maladies de peau (eczema, plaies).
N'employez que des gousses fraiches. L'ail à la chair jaunatre, un peu trop vieille, peut etre extrêmement nocif
De même, il est recommandé aux nourrices et aux mères donnant le sein de ne pas ingurgiter d'ail durant toute la période de l'allètement, car l'ail altère la qualité du lait et est susceptible de donner des coliques aux nourissons.



Voici quelques indications à propos des vertus de l'Ail :
- Il a des propriétés vermifuges lorsqu'il est ingéré en usage interne (Deux à trois gousses d'HE cuites dans du lait).
- Peut être utilisé comme sinapisme et comme coricide lorsqu'il est broyé.
- Le jus d'ail coupé dans de l'eau peut désinfecter les plaies, les brûlures ou encore les abcès.
- Il est également utilisé pour lutter contre les contagions.
- Il est utilisé comme traitement préventif par les populations des pays soumis aux épidémies de typhus et de choléra.
- Il soulage les piqures d'insectes.
- Utilisé en cataplasme, il soulage contre les morsures de serpent.
- Il soulage les problèmes de respiration chroniques.
- Utilisé en liniments avec du sel et du vinaigre, il fait mourir lentes et poux.
- Les gousses fraîches sont utilisées pour baisser le sucre dans le sang, enlever les cors et aider à la circulation.
- Il favorise la désintoxication des personnes atteintes d'un empoisonnement au plomb.
- Il s'agit d'un désinfectant intestinal naturel qui aide à la régularité du transit.
- Il favorise la lutte contre la tuberculose et la rétinite.
- Il prévient à la maladie d'Alzeimher.
- Il apaise les douleurs d'oeille lorsque sa pulpe est placé derrière l'oreille douloureuse.
- Tremper des gousses dans du miel et les absorber aide une toux, la congestion nasale, les bronchites, et les infection des poumons.

¤ TEINTURE D'AIL ¤

Il vous faudra :

1 tête d'ail
1 l d'eau de vie

Spécifications :
Excellent antigrippal, antiseptique intestinal, hypotenseur et vermifuge.

Comment procéder :
Epluchez et coupez les gousses d'ail en deux puis plongez les dans 1 litre d'eau de vie. Laissez macérer et dynamiser le tout pendant quinze jours au soleil puis filtrez et conservez le mélange dans des flacons teintés qu'il est préférable de garder au frais.

Posologie :
Usage interne : 25 gouttes dans un peu d'eau ou de lait 3 fois par jour.

¤ BOUILLON A L'AIL ET AU CHOU ¤

Il vous faudra :
1/4 de chou haché
4 gousses d'ail hachées
1,2 litre d'eau
Un peu de miel (facultatif)

Spécifications :
Aucune

Comment procéder :
Mettez le chou, l'ail et l'eau dans une casserole. Quand le liquide commence à frémir, réduisez le feu et laissez frémir pendant 10 minutes. Filtrez et ajouter le miel selon votre convenance.

Posté par yunaminhai à 14:02 - Santé - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    En sirop il est super bon contre le rhume/grippe... il faut juste être assez courageux pour en prendre

    Posté par Anaon, mardi 30 décembre 2008 à 18:22

Poster un commentaire